dimanche 3 mai 2009

WOMEN ONLY



Attention, ci-après une grande révélation, tenez-vous bien : les femmes ont des règles. « Naaaaannn », péronent déjà quelques post adolescents sans sœurs. Oui, vous dis-je, des règles. Pas des ragnagnas, ni des trucs et encore moins des indispositions. Et tous les mois même.


Sujet ultra tabou dans notre bonne vieille société pourtant moderne (allez le plus discrètement possible aux toilettes avec votre sac s’il vous plait), bourré de clichés (qu’est ce qu’elle a celle la, elle est de mauvais poil, elle a ses règles ?), à cacher, camoufler et taire absolument sous peine de honte ultime (protège slip noir - so hot- odor control et voile discrétissime ) ; le plus drôle restant la publicité des produits relatifs (« versons sur cette serviette l’équivalent d’une journée de règles » mmmh).


Pas de sang bleu ici ni de discours détournés. J’appelle un chat un chat. Voici la MOON CUP. Petite coupe en silicone souple, la Moon Cup est une « coupe menstruelle » ; bon la je vous l’accorde, on aurait pu faire un effort sur l’appellation, mais bon, ce sera ici son seul défaut. Dressons, pour contrebalancer, la liste de ses qualités :


- Bien plus confortable que les tampons, après un peu de pratique pour les premiers essais, elle est oubliée en un rien de temps. Oui c’est vrai, je ne vais pas vous mentir, il faut pratiquer un peu, mais que celle qui ne souvient pas de son premier tampon me jette la première pierre. Bon dieu, quelle angoisse. Ce truc entre les jambes, tout rêche, qui manque de glisser. Nous avons un peu grandit hein, nous connaissons mieux la façon dont ca se passe. Pas trop de problème pour l’enfiler donc en respectant la notice, quant à l’enlever il faut trouver la technique, la bonne longueur de la tige (à couper soit même), la position. Mais sans mentir, une fois la méthode trouvée, ce n’est pas plus long que de tirer sur la ficelle blanchie aux détergents que vous vous mettez depuis dieu seul sait combien d’années. Autre bonus, elle peut être gardée beaucoup plus longtemps qu’un tampon ou une serviette, sans gène. Grace à sa forme, la cup se « ventouse » sur les parois du vagin et ne bouge plus. Il parait que certaines vont même à la piscine avec, à tester.


- Ecologique : pas d’utilisation de matière jetable polluante. On la rince, éventuellement une fois par mois on la fait bouillir 15 minutes dans de l’eau et zou, ca repart. C’est également une bien meilleure façon de traiter son corps ; la plupart des tampons et serviettes sont blanchis aux détergents et traités par des procédés industriels douteux. Ils laissent des micro peluches dans nos parois vaginales, ces muqueuses étant des lieus d’échanges privilégiés entre le corps et l’extérieur.

- Economique : un seul achat, un peu moins de 30 euros, voila c’est bon. Je vous laisse calculer le délai de rentabilisation.

Ok les filles ? le site pour tout savoir c’est la
http://www.coupemenstruelle.com/
Des témoignages, des explications, des photos. Que du bonheur dans nos vies.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire